La section sport adapté aux championnats de France de Ski 2018

23 mars 2018

La section sport adapté de l’ASPTT Strasbourg a participé aux Championnats de France de Ski Alpin à Lans en Vercors du 7 au 10 mars 2018.

Pierre, Jean, Matt, Lola, Pierre et Quentin ont relevé le défi avec mérite, et se sont lancés en Super G, Slalom Géant, Slalom Spécial et Slalom parallèle lors de cette nouvelle édition.

 

Afin de préparer au mieux leurs athlètes, les dirigeants ont mis en place des entrainements personnalisés avec la collaboration des moniteurs de ski. Un stage aux Karellis, en janvier, leur a permis de travailler la préparation physique, le mental et bien-sûr la technique.

Ce stage mixte, ouvert au grand public, a offert à tous les sportifs quelque soit leurs capacités, de vivre un moment de partage, sous le signe de la solidarité, du respect et de la différence.

La section Sport adapté continue de permettre aux sportifs déficients intellectuels de pratiquer un sport et de devenir acteurs de la vie du club. Tous ont réussis à développer leurs capacités de communication avec les autres et à prendre confiance en eux.

 

Le développement de ces aptitudes leurs a permis d’évoluer dans leur sport et se préparer au mieux pour cette compétition. Les 6 skieurs, très motivés, se sont donc engagés dans cette aventure, et leurs résultats ont été à la hauteur de leur investissement puisqu’ils reviennent avec 10 médailles au total, dont 3 médailles d’or, 4 d’argent, et 1 de bronze.

 

Pour poursuivre ces objectifs, les dirigeants ont pu compter sur le soutien important de partenaires comme les sections Pétanque et Handball de l’ASPTT Strasbourg, preuve de la solidarité et de l’esprit de partage qui unis le club, la menuiserie BRION, BMW et PURES SENSATIONS, et les anonymes qui ont tous adhérés à la souscription en ligne « Changer de regard ». Ces dons financiers ont permis d’assurer une qualité d’accueil et d’entraînement à la hauteur des ambitions du club.

 

Après ce succès, les objectifs vont évidemment être revus à la hausse pour viser toujours plus de sportifs engagés et de médailles à récolter.

La section sport adapté de l’ASPTT Strasbourg a participé aux Championnats de France de Ski Alpin à Lans en Vercors du 7 au 10 mars 2018.

Pierre, Jean, Matt, Lola, Pierre et Quentin ont relevé le défi avec mérite, et se sont lancés en Super G, Slalom Géant, Slalom Spécial et Slalom parallèle lors de cette nouvelle édition.

 

Afin de préparer au mieux leurs athlètes, les dirigeants ont mis en place des entrainements personnalisés avec la collaboration des moniteurs de ski. Un stage aux Karellis, en janvier, leur a permis de travailler la préparation physique, le mental et bien-sûr la technique.

Ce stage mixte, ouvert au grand public, a offert à tous les sportifs quelque soit leurs capacités, de vivre un moment de partage, sous le signe de la solidarité, du respect et de la différence.

La section Sport adapté continue de permettre aux sportifs déficients intellectuels de pratiquer un sport et de devenir acteurs de la vie du club. Tous ont réussis à développer leurs capacités de communication avec les autres et à prendre confiance en eux.

 

Le développement de ces aptitudes leurs a permis d’évoluer dans leur sport et se préparer au mieux pour cette compétition. Les 6 skieurs, très motivés, se sont donc engagés dans cette aventure, et leurs résultats ont été à la hauteur de leur investissement puisqu’ils reviennent avec 10 médailles au total, dont 3 médailles d’or, 4 d’argent, et 1 de bronze.

 

Pour poursuivre ces objectifs, les dirigeants ont pu compter sur le soutien important de partenaires comme les sections Pétanque et Handball de l’ASPTT Strasbourg, preuve de la solidarité et de l’esprit de partage qui unis le club, la menuiserie BRION, BMW et PURES SENSATIONS, et les anonymes qui ont tous adhérés à la souscription en ligne « Changer de regard ». Ces dons financiers ont permis d’assurer une qualité d’accueil et d’entraînement à la hauteur des ambitions du club.

 

Après ce succès, les objectifs vont évidemment être revus à la hausse pour viser toujours plus de sportifs engagés et de médailles à récolter.