Athlétisme – Championnat de France Élite Bordeaux 18/19 Février

Outre Selmouni, Benjamin Compaoré (S2A/ASPTTS) a décroché le bronze au triple saut (16,62m), devancé ( voir ci-dessous ) par Jean-Marc Pontvianne (17,13m) et Kevin Luron (16,72m). Pour trois centimètres, le Strasbourgeois est resté en-deçà des minima pour les championnats d’Europe en salle. Surtout, il n’est que 4e dans la hiérarchie actuelle, Raffin ayant sauté à 17,04m cet hiver. Ce dernier a toutefois ressenti une douleur aux adducteurs et a renoncé hier. Un espoir pour Belgrade tout de même?

Sur 200m, Brigitte Ntiamoah (EGMA/FCM), qui n’avait pas fait de la saison en salle une priorité, ralentie par ses études depuis qu’elle a mis le cap sur Montpellier avec le groupe de Bruno Gajer, n’a couru qu’en 24”32 en série, avant de renoncer à la finale B dans un couloir 2 sans perspective. C’est celui dans lequel le tout frais médaillé de bronze chez les espoirs, Ilies Tano (S2A/ASPTTS), a découvert le plus haut niveau national grâce à son récent record (21”79). Couloir 2, d’où ses 22”34 seulement. «Heureux tout de même et envieux de venir prendre sa revanche à l’avenir», positive Achille Roland, qui l’entraîne avec François Ehrmann. R.SA.

 

Source : DNA

banniregnriquespromotionlabel300x250pxgif
 
aspttbanniere-webrunning-tour-2017300x250px06animegif